Énergie - Environnement

Mohed Altrad réorganise sa nouvelle filiale Endel. Et ça passe mal en interne

Le nouveau propriétaire d’Endel a entamé la transformation de l’ex-filiale d’Engie, spécialisée dans la maintenance industrielle et nucléaire.

Publié : 07/11/2022 à 09:35 - Mis à jour : 07/11/2022 à 10:27

Photo
GAIZKA IROZ / AFP

Trois mois après avoir finalisé la reprise de la société Endel, Altrad en lance une vaste réorganisation des structures. Le géant des services aux entreprises a récupéré cette ancienne filiale d’Engie, spécialiste de la maintenance nucléaire et industrielle, alors que le groupe énergétique voulait se recentrer sur les renouvelables. La reprise s’est révélée une bonne opération pour l’homme d’affaires Mohed Altrad. Elle lui a notamment permis de se renforcer sur des secteurs à haute valeur ajoutée - à commencer par le nucléaire - alors que son groupe était, jusque-là, essentiellement centré sur le service aux entreprises du BTP.

Soutenez l’investigation indépendante !

15 jours gratuits sans engagement*

Chaque jour, la rédaction de l’Informé révèle des informations exclusives sur les entreprises et leurs dirigeant(e)s dans tous les secteurs de l’économie. Factuel, libre et sans pub, l’Informé ne vit que de ses lecteurs.

  • Abonnement résiliable à tout moment
  • L’accès à l’intégralité de nos articles sur ordinateur fixe, tablette et smartphone
  • Des newsletters récapitulant nos scoops
  • Des alertes sur les sujets et auteurs de votre choix

Notre indépendance nous a permis de vous révéler ces informations :

*Offre valable sur l’abonnement mensuel

Déjà abonné(e) ?