Finance - Conseil

Le Conseil d’Etat en passe d’annuler la condamnation d’Augustin de Romanet

L’ex-dirigeant de la Caisse des dépôts et actuel patron d’ADP avait été mis en cause après un plan d’attributions gratuites d’actions par CDC Entreprises. Le rapporteur public du Conseil d’État lui a donné raison.

Publié : 22/03/2023 à 16:02 - Mis à jour : 22/03/2023 à 17:04

Augustin de Romanet, PDG de ADP et président de Paris Europlace
Augustin de Romanet, PDG de ADP et président de Paris Europlace XOSE BOUZAS / Hans Lucas via AFP

Ce pourrait être un tournant dans l’affaire du plan d’attributions gratuites d’actions mis en place par les dirigeants de CDC Entreprises, l’ex-filiale de la Caisse des dépôts. Lors d’une audience au Conseil d’État, ce mercredi 22 mars, le rapporteur public a conclu à la cassation de la décision de la Cour de discipline budgétaire et financière : elle avait sanctionné par des amendes trois anciens dirigeants de la Caisse des dépôts et consignations, dont son directeur général de 2007 à 2012 Augustin de Romanet, actuel PDG d’Aéroports de Paris. Le magistrat, dont les avis sont le plus souvent suivis par la juridiction administrative, a recommandé l’annulation de l’arrêt et le renvoi des trois dossiers joints devant la chambre du contentieux de la Cour des comptes, compétente depuis la réforme de 2022.

Soutenez l’investigation indépendante !

15 jours gratuits sans engagement*

Chaque jour, la rédaction de l’Informé révèle des informations exclusives sur les entreprises et leurs dirigeant(e)s dans tous les secteurs de l’économie. Factuel, libre et sans pub, l’Informé ne vit que de ses lecteurs.

  • Abonnement résiliable à tout moment
  • L’accès à l’intégralité de nos articles sur ordinateur fixe, tablette et smartphone
  • Des newsletters récapitulant nos scoops
  • Des alertes sur les sujets et auteurs de votre choix

Notre indépendance nous a permis de vous révéler ces informations :

*Offre valable sur l’abonnement mensuel

Déjà abonné(e) ?