Grande conso

Gueule de bois pour les cavistes Nysa

Les lendemains de fête sont parfois douloureux. Après une croissance rapide, la chaîne de boutiques de vins est en redressement judiciaire et cherche un repreneur.

Publié : 25/05/2023 à 15:00 - Mis à jour : 25/05/2023 à 19:47

Photo
Google Street View

C’est à se demander si le vin se boit comme du petit-lait dans le cœur du 20e arrondissement de Paris ! Sur 100 mètres à peine de la rue des Pyrénées, le passant a le choix entre Nicolas, Le Repaire de Bacchus et Nysa pour acheter sa bouteille, sans parler d’un grand magasin indépendant et des rayons vins des supérettes pas très loin. Ce coin de l’Est parisien est loin d’être un cas isolé. Selon l’Apur (Atelier parisien d’urbanisme), la capitale comptait 613 cavistes en 2020, soit 75 % de plus qu’en 2000, et « plus que dans n’importe quelle autre ville du monde ». Mais les amateurs de bons crus auront peut-être bientôt un peu moins de choix.

Soutenez l’investigation indépendante !

15 jours gratuits sans engagement*

Chaque jour, la rédaction de l’Informé révèle des informations exclusives sur les entreprises et leurs dirigeant(e)s dans tous les secteurs de l’économie. Factuel, libre et sans pub, l’Informé ne vit que de ses lecteurs.

  • Abonnement résiliable à tout moment
  • L’accès à l’intégralité de nos articles sur ordinateur fixe, tablette et smartphone
  • Des newsletters récapitulant nos scoops
  • Des alertes sur les sujets et auteurs de votre choix

Notre indépendance nous a permis de vous révéler ces informations :

*Offre valable sur l’abonnement mensuel

Déjà abonné(e) ?