Énergie - Environnement

La plus grosse centrale à biomasse de France perd son autorisation

Le Conseil d’État a annulé l’autorisation de la centrale appartenant à Daniel Kretinsky. En cause : le manque d’étude d’impact sur les conséquences pour la forêt locale.

Publié : 28/03/2023 à 15:10 - Mis à jour : 29/03/2023 à 09:33

Photo
PATRICK PLEUL / dpa Picture-Alliance via AFP

Peut-on encore brûler 850 000 tonnes de biomasse par an pour faire de l’électricité, sans prendre en compte l’impact sur la forêt ? Le Conseil d’État a tranché. Et c’est non. Saisi par les ONG France Nature Environnement (FNE), Greenpeace et diverses organisations locales, il vient d’annuler l’autorisation d’exploitation du site de Gardanne, la plus grosse centrale à biomasse de France. Un coup dur pour son propriétaire, GazelEnergie, la société de l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky.

Soutenez l’investigation indépendante !

15 jours gratuits sans engagement*

Chaque jour, la rédaction de l’Informé révèle des informations exclusives sur les entreprises et leurs dirigeant(e)s dans tous les secteurs de l’économie. Factuel, libre et sans pub, l’Informé ne vit que de ses lecteurs.

  • Abonnement résiliable à tout moment
  • L’accès à l’intégralité de nos articles sur ordinateur fixe, tablette et smartphone
  • Une newsletter quotidienne récapitulant nos scoops
  • Des alertes sur les sujets et auteurs de votre choix

Notre indépendance nous a permis de vous révéler ces informations :

*Offre valable sur l’abonnement mensuel

Déjà abonné(e) ?