Amanda Seyfried rattrapée par le fisc pour une pub Givenchy tournée en France

Égérie d’un parfum Givenchy entre 2015 et 2017, Amanda Seyfried n’avait pas jugé utile de déclarer en France les sommes perçues suite à cette collaboration. Le fisc l’a finalement rappelée à l’ordre.

Photo
Axelle Bauer-Griffin / Contributeur / Getty Images

Malicieuse, Amanda Seyfried joue au tennis dans une demeure haussmannienne, caline des chatons puis fait mine d’illuminer la tour Eiffel par un simple coup de pied… Diffusée fin 2015, cette publicité pour promouvoir le nouveau parfum Live Irresistible de Givenchy était des plus classiques mais, selon nos informations, elle s’est transformée en une drôle d’histoire. Pour l’actrice américaine, l’opération a d’abord constitué une bien belle opération. Son contrat prévoyait deux versements de 800 000 euros, l’un à la signature, l’autre à la première utilisation publique de la prestation. Seulement voilà, l’affaire a tourné au vinaigre et l’administration fiscale française lui a réclamé en 2019 plus d’1,4 million d’euros au titre de l’impôt sur le revenu, selon une source proche du dossier.

Cet article vous intéresse ? Abonnez-vous pour le lire et découvrir chaque jour tous les scoops de l’Informé.