Tech - Télécom

Google ferme les filiales de Fitbit en France, en Allemagne et en Suède

Racheté pour 2,1 milliards de dollars en 2019, le spécialiste des objets connectés de santé se réorganise au moment où un plan social a été annoncé par sa maison mère.

Publié : 21/03/2023 à 18:05 - Mis à jour : 21/03/2023 à 18:07

Photo
DURSUN AYDEMIR / Anadolu Agency via AFP

Réorganisation chez Fitbit en Europe. Le spécialiste des objets connectés dédiés au sport et au bien être (bracelets, balances…) vient de fermer en janvier ses filiales en France, en Allemagne et en Suède a constaté l’Informé. Des décisions qui interviennent au moment où sa maison mère, Google, enclenche le premier plan social de son histoire. Son dirigeant, Sundar Pichai, s’est fendu d’un post de blog afin de détailler les procédures qui toucheront 12 000 collaborateurs dans le monde, soit 6,4% des effectifs, dont les équipes françaises. Contacté, le moteur de recherche confirme la fermeture du bureau parisien et précise que « tous les salariés de Fitbit sont désormais sous contrat Google en France ». Donc exposés.

Soutenez l’investigation indépendante !

15 jours gratuits sans engagement*

Chaque jour, la rédaction de l’Informé révèle des informations exclusives sur les entreprises et leurs dirigeant(e)s dans tous les secteurs de l’économie. Factuel, libre et sans pub, l’Informé ne vit que de ses lecteurs.

  • Abonnement résiliable à tout moment
  • L’accès à l’intégralité de nos articles sur ordinateur fixe, tablette et smartphone
  • Une newsletter quotidienne récapitulant nos scoops
  • Des alertes sur les sujets et auteurs de votre choix

Notre indépendance nous a permis de vous révéler ces informations :

*Offre valable sur l’abonnement mensuel

Déjà abonné(e) ?