Le redressement fiscal XXL de Booking

Pour avoir longtemps encaissé aux Pays-Bas une large part des recettes issues de ses clients français, le géant de la réservation a dû verser 153 millions d’euros. Le résultat d’un accord trouvé avec Bercy.

Photo
FABIAN SOMMER / dpa Picture-Alliance via AFP

Check out fiscal coûteux pour Booking.com. Selon nos informations, la plateforme de réservations d’hôtel vient de verser 153 millions d’euros à Bercy pour mettre fin à une série de redressements engagés dès 2006 et portant sur douze exercices comptables. Ce montant n’intègre pas la douloureuse prévue pour la période 2019-2021 qui fera l’objet d’un règlement complémentaire de 40 à 50 millions. « Nous recevrons bientôt une évaluation de la part des autorités fiscales françaises pour cette période », indique un porte-parole, confirmant ce règlement global.

Cet article vous intéresse ? Abonnez-vous pour le lire et découvrir chaque jour tous les scoops de l’Informé.