Santé

Après une grève, Sanofi licencie des délégués CGT

Le laboratoire pharmaceutique crée la surprise en licenciant des salariés protégés qui avaient participé aux grèves de novembre et décembre. Ils demandaient une augmentation des salaires.

Publié : 17/01/2023 à 09:53 - Mis à jour : 17/01/2023 à 11:01

Photo
THOMAS SAMSON / AFP

C’est une première qui choque chez Sanofi. Après un mouvement de grève perçu comme « dur » en interne entre mi-novembre et mi-décembre, et qui a touché de nombreux sites du groupe en France, le laboratoire est en train d’en licencier des organisateurs. Des salariés pourtant protégés : deux délégués syndicaux CGT du site du Trait (Seine-Maritime) et un autre de Montpellier, a appris L’Informé.

Soutenez l’investigation indépendante !

15 jours gratuits sans engagement*

Chaque jour, la rédaction de l’Informé révèle des informations exclusives sur les entreprises et leurs dirigeant(e)s dans tous les secteurs de l’économie. Factuel, libre et sans pub, l’Informé ne vit que de ses lecteurs.

  • Abonnement résiliable à tout moment
  • L’accès à l’intégralité de nos articles sur ordinateur fixe, tablette et smartphone
  • Une newsletter quotidienne récapitulant nos scoops
  • Des alertes sur les sujets et auteurs de votre choix

Notre indépendance nous a permis de vous révéler ces informations :

*Offre valable sur l’abonnement mensuel

Déjà abonné(e) ?